Logiciel de recrutement : l’auxiliaire pour repenser vos pratiques

Logiciel de recrutement : l’auxiliaire pour repenser vos pratiques

La persistance et la pérennité sont des éléments clefs de la réussite économique à moyen et long terme.

S’agissant de recrutement, le défi pour les entreprises est de disposer de collaborateurs pertinents, au bon poste et intégrés à la bonne équipe. L’enjeu est donc d’aller au-delà du CV pour identifier et qualifier des profils potentiels qui seraient restés inaccessibles en utilisant les anciens moyens mis à la disposition des recruteurs.

Par conséquent, dans un marché de l’emploi de plus en plus compétitif, l’intérêt des entreprises et des professionnels du recrutement est de constituer des viviers et des réserves, notamment grâce aux technologies digitales.

Sachant que chaque recrutement effectué en interne ou par des moyens externes a un coût significatif* et qu’un mauvais recrutement peut coûter 100 000 euros** voire plus selon les cas, la mise en place de technologies de recrutement modernes devient stratégique dès lors que l’on recrute plus de 3 ou 4 personnes par an.

Suite à notre vision sur l’apport de la technologie pour faire face aux risques liées au recrutement, voyons concrètement en quoi un logiciel de recrutement peut vous aider à repenser votre façon d’acquérir vos futurs talents.

Logiciel de recrutement : innovation au service de votre efficacité

L’innovation au service de votre efficacitéGrâce au stockage de l’information, mais aussi à l’automatisation et à l’intelligence artificielle, les logiciels de recrutement vous amèneront à envisager l’acquisition de vos futurs talents de façon plus efficace et innovante vous éloignant ainsi du « Post and prey », approche consistant à publier des annonces et à attendre de voir ce qui se passe.

Le recrutement est un art dont les procédés peuvent être optimisés à chaque étape :

  • Au moment de définir votre besoin, la technologie vous permet de consulter les annonces de votre secteur sur le même type de poste, de puiser dans la pratique pour rédiger votre offre en vous démarquant vis-à-vis de vos concurrents et bien sûr de définir les compétences nécessaires.
  • Pour faire connaître votre besoin, elle vous aide à choisir les canaux de diffusion de vos annonces, diffuse automatiquement celles-ci selon votre choix et vous aide à suivre la performance de chaque canal pour chaque type de profil.
  • Lors de la candidature, la technologie épargne au candidat la corvée du formulaire déjà 100 fois rempli et lui permet de se concentrer sur des informations absentes de son CV. Le rendement de vos annonces s’en trouve accru et votre vivier s’en trouve enrichi.
  • Une fois les candidatures reçues, le logiciel de recrutement vous donne la possibilité de compléter le choix de profils avec des profils issus de votre vivier. Vous pouvez aussi envisager, automatiquement, les talents internes et donner l’image d’une entreprise où il est possible de progresser.
  • Au moment de comparer les candidats, l’acquisition de données complètes et structurées grâce à l’intelligence artificielle vous donne tous les éléments pour décider. Des fonctionnalités complémentaires comme la mise en place de tests ou l’évaluation collaborative, vous apporte un éclairage nouveau et complémentaire pour renforcer votre jugement.

Améliorer vos pratiques pour fluidifier le relationnel avec les candidats

relation candidatLes logiciels de recrutement peuvent ainsi changer et améliorer vos pratiques à chaque étape du recrutement.
L’histoire ne s’arrête d’ailleurs pas là puisque les fonctionnalités les plus avancées permettent d’aider l’intégration des nouveaux collaborateurs et de garder le contact avec les différentes communautés de talents, y compris les alumnis, indépendamment des cycles de recrutement.

Mais au-delà de l’optimisation du process, les technologies du recrutement appellent à un véritable changement de vision où l’on préfère anticiper par l’établissement de relations pérennes avec les talents plutôt que de se contenter de réagir à des besoins au fil de l’eau.

Le logiciel de recrutement est désormais un auxiliaire, un assistant qui permet d’augmenter votre efficacité dans votre démarche de recrutement.

Pour échanger sur ces nouvelles dimensions de l’acquisition de talents et la contribution des solutions digitales, n’hésitez pas à solliciter nos consultants.

* La fourchette d’estimation du coût d’un recrutement varie largement. Evaluer l’impact financier dépendra du profil recruté, du statut (cadre ou non), du secteur, du salaire brut envisagé, des moyens externes gratuits ou payants mis en œuvre, du coût interne lié à la mobilisation du professionnel RH et du ou des managers, du coût de l’intégration, du coût du délai de recrutement et d’entrée du candidat dans l‘entreprise.

** Combien coûte un recrutement raté ?

Les technologies du recrutement : des alliées pour réduire les risques liés au recrutement

Les technologies du recrutement : des alliées pour réduire les risques liés au recrutement

Le premier objectif d’un recrutement est bien sûr de trouver la personne idéale pour le poste !
Mais en est-on aussi sûr ? Après tout il existe une maxime qui persiste : « le recrutement n’est pas une science exacte ».
Si cette vérité qui consiste à trouver le bon candidat semble indéniable, encore faut-il que l’on ait aussi trouvé le bon sinon le meilleur poste pour celui-ci afin qu’il puisse contribuer au mieux aux objectifs de l’entreprise.
Ainsi, tout est question d’enjeux, de risques multiples et de la manière dont on peut y faire face pour réduire l’incertitude liée au recrutement.

Des enjeux et des risques

A l’heure des candidats zappeurs et du libre accès à l’information, il importe de trouver le meilleur « match » prenant en compte à la fois les intérêts de l’organisation et de l’individu. Tout l’enjeu consiste en la capacité à garder ce dernier le plus longtemps possible au sein de l’entreprise tout en ayant conscience du risque de le perdre à tout moment.

D’ailleurs, s’agissant de l’individu et du poste, ceux-ci n’existent pas en vase clos et il parait difficile de ne pas intégrer dans la prise de décision l’équipe que le candidat va rejoindre.
On parle alors de recrutement par équipe ou de recrutement pour l’équipe selon les cas de figure. Dans un cas il s’agit de synergie dans l’action de recrutement, dans l’autre on cherche le bon « fit » candidat-équipe.

De même, les critères sociétaux et sociaux influent de plus en plus sur la conception d’un recrutement réussi. Par exemple, la diversité, la gestion des carrières des collaborateurs « en place » sont ainsi des facteurs que le recrutement doit intégrer pour être couronné de succès.

Les enjeux, les risques et la complexité de la décision de recrutement sont donc plus élevés que jamais.

Voyons comment au travers du processus de recrutement, la technologie peut apporter une maîtrise améliorée.

Bien définir son besoin

listRédiger un cahier des charges est une étape clé qui comporte de nombreuses facettes et implique plusieurs parties prenantes. En amont du recrutement les technologies collaboratives peuvent favoriser les échanges afin de comprendre les besoins de l’entreprise et les attentes vis-à-vis des profils recherchés. Elles permettent ainsi de fédérer autour d’une vision commune du besoin en facilitant la définition des prérequis, des impératifs du poste et la stratégie autour de la visibilité de l’offre, du sourcing des candidats etc…

 

Elargir et diversifier les sources de talents

Plus le marché de la communication RH est fragmenté et plus il est difficile d’avoir un sourcing vraiment divers.teamwork

En effet, choisir un canal de recrutement c’est choisir implicitement une audience. Grâce aux outils de multidiffusion des annonces il est possible non seulement d’augmenter le nombre de candidats mais aussi d’en accroître la diversité. Ainsi, l’entreprise peut toucher une audience plus large en peu de temps.

Les nouvelles technologies de recherche et de matching facilitent l’interrogation de plusieurs sources de profils en une seule opération voire même, dans le cas du matching de mettre en place une veille automatique des talents et de recevoir des suggestions de profils.

Il peut paraître difficile de trop diversifier son recrutement par crainte de se retrouver noyé sous les possibilités.

En réalité, la définition précise du besoin couplée à des technologies de scoring, de filtrage et de visualisation des données (data-visualisation) facilitent la création d’une short-list à partir d’un grand nombre de candidatures sans pour autant négliger des opportunités intéressantes.

Faciliter la prise de décision.

chat (1)Le scoring, le matching et la visualisation de données réduisent le champ d’investigation. Sur cette base, il importe alors de faire le meilleur choix. Pour cela, la technologie apporte aussi un concours appréciable. Les exemples d’outils abondent.

Parmi les plus connus on peut citer les interviews vidéo, les tests et les questionnaires qui enrichissent le profil et dont les résultats peuvent ensuite être intégrés à votre base de talents. Sans affirmer que les technologies actuelles vous assureront de faire le bon fit évoqué plus haut, celles-ci fourniront des informations que le recruteur pourra intégrer à son analyse et prendre en compte dans sa prise de décision. La valeur du recruteur étant d’évaluer l’adaptation du candidat au contexte humain de l’entreprise.

Mais le principal progrès vient là-encore des outils collaboratifs. De même qu’ils aident à fédérer autour d’un objectif de recrutement commun, ils permettent de valider la décision d’embauche et de préparer l’arrivée du futur collaborateur grâce aux informations consignées tout au long du process.

Sécuriser son choix

search (1)Un recrutement est idéalement une décision collective et le candidat occupe une place privilégiée dans la chaîne de décision. Il peut en effet décider seul de renoncer au poste.

Au cours des semaines qui précèdent et qui suivent le recrutement la technologie est un allié précieux. Des techniques inspirées du marketing et de la communication enrichissent des fonctionnalités qui permettent ainsi de maintenir l’intérêt, de s’assurer de l’engagement du candidat tout au long du processus, d’inspirer à celui-ci une image valorisante de l’employeur au travers d’une expérience personnalisée, et de suivre à chaud les réactions des personnes impliquées.

 

La liste des apports de la technologie pourrait être très longue et nous nous sommes attachés à citer les plus structurants pour le succès de vos recrutements. Cette liste continuera à s’étendre. Les possibilités technologiques continuent de se déployer et notre rôle est de les maîtriser pour votre plus grand bénéfice.

Les perspectives sont enthousiasmantes pour peu que l’on fasse attention aux biais et si nous devions n’en retenir qu’une idée c’est celle d’une plus grande ouverture du recrutement rendue possible par le digital.