IA et recrutement : 4 points de vigilance

par | Nov 23, 2018 | Blog |

L’Intelligence Artificielle peut vous apporter une aide précieuse pour mieux recruter. La technologie évolue vite et les progrès récents apportés par le deep learning apportent une vraie fiabilité.

Pour autant, mal comprise ou mal employée l’IA peut avoir de effets décevants ou négatifs.

L’IA s’intègre de plus en plus dans les logiciels de recrutement. Mais le succès de sa mise en œuvre dépend de sa bonne compréhension et d’une bonne gestion du changement. Cet article ne suffit pas à constituer un mode d’emploi mais présente 4 points à garder à l’esprit pour comprendre l’Intelligence Artificielle et en tirer profit dans le cadre de vos recrutements.

1/ La vérité des chiffres

L’intelligence artificielle se fonde sur les mathématiques. Par la répétition, les algorithmes bâtissent des modèles pour reproduire des activités cognitives humaines, comme par exemple :

  • Reconnaitre des informations dans un CV,
  • Détecter des synonymes ou termes associés (aide à la construction de référentiels de compétences par exemple),
  • Apprendre à intégrer les préférences des utilisateurs (Matching adaptatif).

Il faut, par conséquent, s’intéresser aux chiffres dès qu’il s’agit d’IA.

Parce que les modèles mathématiques sont imparfaits, il faut faire des tests sur un grand nombre de cas (quelques centaines par exemple) pour en évaluer la performance.

Parce que l’Intelligence Artificielle se base sur des répétitions, il faut questionner et challenger la base d’informations sur laquelle les algorithmes ont été entraînés.
Sont-ils suffisants, compte tenu de la précision attendue pour que les modèles bâtis par cette technologie soient fiables ?
Sont-ils licites ? A l’heure du GDPR, il faut garder constamment à l’esprit qu’il importe d’examiner les conditions d’obtention de profils candidats.

2/ L’IA apprend des humains

L’Intelligence Artificielle apprend du réel. Dans le cadre de systèmes normés et quantifiables comme la météo par exemple, elle peut baser son apprentissage sur des instruments de mesures.

En matière de sciences humaines et de RH en particulier cette technologie apprend des humains.

Dès lors, 2 cas se présentent.

Si l’IA a été instruite avant son intégration à votre SIRH, il convient de vous interroger sur la méthode utilisée, les modèles de références et les personnes impliquées dans ce processus.
Si l’IA est personnalisée, c’est-à-dire adaptée du point de vue de votre entreprise, il convient de bien choisir les personnes qui serviront de références méthodologiques aux algorithmes.

3/ Boîte noire / Boîte blanche

La création de modèle par l’IA fonctionne souvent comme une boîte noire.  Il est bien sûr possible de poser des contraintes explicites ou d’écrire des algorithmes explicites.

Cependant, l’IA va par exemple observer les embauches dans une entreprise et fabriquer son propre réseau d’indices pour “comprendre” quels types de profils sont retenus par les recruteurs.

Ce processus ne se fait pas de façon suffisamment claire et précise, notamment en raison de la complexité du réseau d’indices.
C’est cette contrainte qui explique que, par “mimétisme”, certaines IA aient échappé au contrôle de leurs créateurs et aient reproduit des postures peu éthiques.

Les scientifiques les plus en pointe travaillent à rendre l’IA plus explicite selon le principe de “white box”. Certains introduisent des règles issues de vos meilleures pratiques et restreignent l’IA à la capture des nuances non exprimées pour, par exemple, affiner le classement du Matching dans un cadre maîtrisé.

4/ Il n’y a pas de magie

Il n’y a pas de magie, pas plus qu’il n’y a de point de vue unique.

L’Intelligence Artificielle peut reproduire un point de vue “médian” ou reproduire votre point de vue.
Elle permet d’intervenir là où vous n’avez pas le temps, la possibilité ou le budget requis pour le faire.
Elle peut traiter des quantités importantes d’informations pour que vous vous concentriez sur la prise de décision.

Mais si vous souhaitez qu’elle raisonne comme vous et qu’elle prenne en compte vos process et méthodes de travail ou qu’elle ait les mêmes repères, un travail important sera probablement nécessaire. Et il faudra vous assurer en amont que votre façon de faire ne comporte pas de biais.

En matière de recrutement et de gestion des talents l’Intelligence Artificielle peut apporter une aide considérable et le retour sur investissement peut vite être conséquent.

Cependant, il est important de comprendre que l’Intelligence Artificielle même dans un contexte bien balisé, requiert de votre part du temps et une attention accrue pour réussir le changement que cette technologie peut induire.

Vous recherchez :

Une approche novatrice du recrutement
Simplifier la chaine de recrutement pour mieux recruter et développer l’engagement des candidats.

Une solution de recrutement "Tout-en-un"
Simple et économique conçue pour améliorer et optimiser votre processus de recrutement.