Pré-boarding : enjeu de sécurisation du recrutement

par | Avr 19, 2019 | Blog

Le pré-boarding est de plus en plus abordé dans les cercles RH et à juste titre !

On peut penser que puisque le bon candidat a été trouvé et qu’il a accepté l’offre d’emploi, tout va pour le mieux. Ce n’est pas si sûr !

En effet, la période qui s’écoule de l’acceptation de l’offre d’embauche par le candidat à son premier jour dans l’entreprise est critique ! Il est donc nécessaire de mettre un accent particulier sur ce temps d’attente, c’est ici qu’intervient le pré-boarding.

Pré-boarding : prévenir le risque d’abandon par le nouveau recruté

Les entreprises investissent sur leur parcours de recrutement en misant sur une expérience candidat optimale. Certaines adoptent une approche de recrutement collaboratif pour assurer la bonne décision. Et pourtant, après la séduction du candidat, il arrive que celui-ci se ravise et les contraigne à recommencer à zéro.

La transition qui s’installe après avoir indiqué au candidat qu’il est choisi peut favoriser ce revirement. Et ce, d’autant plus, s’il y a un manque total de communication entre l’entreprise et le nouveau recruté.

En effet, c’est une période pendant laquelle ce dernier peut douter de sa décision pour différentes raisons. Pour certains, c’est un moment à mettre à profit pour éventuellement renégocier le contrat avec leur employeur. Voir même, le candidat peut penser qu’il est libre de continuer à chercher une proposition plus intéressante. Et ceci, d’autant plus s’il a conscience qu’il est dans une position de rééquilibrage du rapport de force employeur-employé. De même, s’il a l’impression que son futur employeur ne répond pas idéalement à ses attentes telles que la quête de sens, l’autonomie, la considération etc…

Alors que faire ?

L’enjeu est de sécuriser le recrutement au-delà de la signature du contrat. En effet, 22%* des nouvelles recrues quittent leur emploi dans les 45 premiers jours et, 4% d’entre eux ne donnent pas suite après leur premier jour.

Il faut donc porter attention au risque de turn-over en évitant une rupture dans l’expérience de recrutement.

Avant de se consacrer à la phase de l’onboarding traditionnel, il importe de maintenir la relation avec le candidat recruté. Pour ce faire, avoir recours au pré-boarding est une solution.

Pré-boarding : processus stratégique de sécurisation du recrutement

Cette approche consiste, pendant la période d’attente, à ne pas laisser le vide s’installer entre le candidat et votre entreprise. Toutes les occasions sont bonnes pour permettre à celui-ci de connaître votre organisation. Ce sera aussi l’occasion lui expliquer son rôle et son impact sur votre entreprise.

Le pré-boarding possède de nombreux avantages pour prévenir l’ambivalence abordée plus haut en retenant l’attention du candidat recruté.

En premier lieu, il est nécessaire de se mettre à la place de ce dernier pour anticiper et répondre à ses besoins d’information. Il sera aussi nécessaire de réduire autant que possible l’inconfort face à l’inconnu que peut ressentir le recruté. Par analogie, certains d’entre nous peuvent se souvenir du premier jour dans une nouvelle école, une nouvelle classe avec tous ces regards posés sur nous. Cherchant un visage amical, nous nous demandions pourquoi nous étions là.

Nous pouvons bien sûr relativiser ce souvenir d’enfance. Cependant, dans une certaine mesure, c’est cette impression particulière que le pré-boarding permet d’appréhender.

Quelques occasions peuvent faciliter cette démarche :

  • Prise de contact par le manager,
  • Invitation à déjeuner pour rencontrer l’équipe,
  • Invitation à un événement social récurrent qui se produit dans cette période,
  • Visioconférence,
  • Immersion dans la culture d’entreprise,
  • Etc…

Le but est de préparer, dans un contexte moins formel la nouvelle recrue à rejoindre votre entreprise avant sa prise de poste.

Par ailleurs, certaines tâches administratives habituellement menées lors de l’onboarding peuvent l’être à cette étape :

  • Choix et configuration du poste de travail,
  • Choix de l’équipement de téléphonie mobile,
  • Inscription au PEE,
  • Inscription au club de sport,
  • Informations sur le CE et autres avantages,
  • Donner accès à une liste de FAQ,
  • Etc…

La finalité est de permettre à votre nouvel employé de prendre ses fonctions plus rapidement le jour J.

Vous pouvez également faire appel à votre culture d’entreprise et à votre créativité pour le surprendre.

Ce qui compte c’est de maintenir le contact et votre ATS vous aide à y parvenir. Vos candidats sont déjà en base, ils sont en principe, très bien qualifiés et votre ATS s’il est bien conçu inclut toutes les fonctionnalités utiles pour programmer, gérer et planifier événements et messages. Il peut être au passage commode de gérer un statut « pré-embauche » pour bien suivre ces candidats dès lors que votre entreprise est d’une taille conséquente.

* Bersin by Deloitte

Talents’In accompagne les recruteurs dans la mutation de leur métier et leur approche du marché des Talents en contexte digital.
N’hésitez pas à contacter nos consultants.

Vous recherchez :

Une approche novatrice du recrutement
Simplifier la chaine de recrutement pour mieux recruter et développer l’engagement des candidats.

Une solution de recrutement "Tout-en-un"
Simple et économique conçue pour améliorer et optimiser votre processus de recrutement.