Processus de recrutement : Pourquoi et comment le challenger ?

par | Juin 4, 2019 | Blog

Le recrutement est plus que jamais un ingrédient stratégique de la réussite de l’entreprise.

Si l’entrée de nos sociétés dans l’économie des savoirs n’est pas pleine et entière, l’innovation et l’expérience client sont des facteurs clefs de succès qui requièrent des compétences techniques et humaines.

En matière de compétences humaines, il est utile de vérifier si votre méthodologie de recrutement répond à vos enjeux.

Nous vous proposons quelques pistes pour y parvenir.

En matière de recrutement, des points échappent à la technologie

Même si l’on a pu lire que l’IA et la robotique allaient remplacer les humains dans bien des domaines, y compris en matière de recrutement, cette vision n’a pas résisté à l’examen des faits.

En effet, même si la technologie est porteuse de réelles promesses, force est de constater que les ressources humaines sont un domaine complexe que l’on ne peut pas réduire à des équations.

Dans un tel contexte, l’expertise des recruteurs et la performance du recrutement sont plus que jamais des critères de succès de l’entreprise.

Dès lors, se pose la question de la manière dont le processus de recrutement peut être challengé.

Challenger votre processus de recrutement : la logique quantitative

Dans ce cadre, une bonne approche est de partir des principes déjà anciens du TQM (Total Quality Management) introduits après-guerre notamment par W. Edwards Deming.

Quelques critères de mesure en ressortent :

  • Le délai de recrutement : si l’on admet qu’un recrutement est utile et qu’il contribue à la valeur ajoutée de l’entreprise tout retard induit un manque à gagner.
  • Le coût : rendement de l’investissement en recrutement qui doit inclure l’onboarding et les formations éventuelles.
  • La qualité du recrutement : traduite à court terme par le taux d’attrition à 3, 6 et 12 mois. En raison des dépenses associées à l’embauche et à la formation, un taux élevé de turnover s’avère problématique et coûteux pour les entreprises. A plus long terme, la qualité du recrutement se traduira par la performance de la personne choisie dans le contexte de l’entreprise.
  • La stabilité : c’est-à-dire la régularité des indicateurs cités ci-dessus qui, en réduisant les aléas, permet une conduite sereine de la stratégie de l’entreprise.

Challenger votre processus de recrutement : la logique qualitative

Bien sûr il ne s’agit pas de s’en tenir à un tableau de bord chiffré.

Le « contrôle de gestion RH » peut facilement s’étendre au recrutement.

Il s’agit aussi de mener une action de suivi qualitatif auprès des clients internes et des collaborateurs, une sorte de « customer success » RH.

Dans la continuité de cette logique qualitative, la réussite de l’amélioration du processus de recrutement passe également par le suivi d’indicateurs avancés. Citons comme exemple la composition du vivier, le trafic de votre site carrière ou la bonne anticipation des besoins à venir.

Ce type de démarche représente un travail important mais vous pouvez en attendre un retour très intéressant. Dans un contexte compétitif, l’enjeu de cette démarche peut être tout simplement la réussite de votre entreprise.

Talents’In accompagne les recruteurs dans la mutation de leur métier et leur approche du marché des Talents en contexte digital.
N’hésitez pas à contacter nos consultants.

Vous recherchez :

Une approche novatrice du recrutement
Simplifier la chaine de recrutement pour mieux recruter et développer l’engagement des candidats.

Une solution de recrutement "Tout-en-un"
Simple et économique conçue pour améliorer et optimiser votre processus de recrutement.